La marche de l’aube…

. La marche de l’aube…   Les brumes de l’aube, rêves obscurs du soir, Ont étiré les heures diurnes. C’est noir Matin au gîte du Loir qui rêve de cimes, De courses folles dans la rosée sublime   De pas légers sur la mousse printanière, D’écume et de sable, sous les ors du couchant. Mais l’air malsain et rance de …

error: Contenu protégé