Le cardinal de Retz

Le cardinal de Retz Dans une lettre rédigée à Paris,  mercredi 19 juin 1675, et adressée à Madame de Grignan (sa fille), Madame de Sévigné s’exprime ainsi : « Je vous assure, ma très chère enfant, qu’après l’adieu que je vous dis à Fontainebleau, auquel rien ne peut être comparé, je n’en pouvais faire un plus douloureux que celui que je …

error: Contenu protégé