Une rose qui commence à peine à s'ouvrir et offre des teintes de jaune, orange et rouge

La tendresse©

La tendresse

.

C’est une plume qui m’effleure,

Une onde de chaleur au creux de mon être.

C’est ta prunelle aimée qui s’illumine lorsque nos regards se croisent, mais aussi ta main qui caresse la mienne et la pose sur ton cœur pour me faire entendre les battements qui chantent la vie.

C’est encore sentir le tremblement profond dans ta voix, les vibrations authentiques de tes émotions.

C’est la main maternelle qui caresse le visage de l’enfant,

L’onde qui cascade et ruisselle doucement sur les chemins du torrent,

 

.

L’hirondelle qui danse au-dessus de ma tête et chante l’hymne des beaux jours.

C’est la plante qui offre ses fleurs et s’épanouit encore et toujours.

Ce sont également les couleurs du soir qui décline ses nuances de rouges sur la palette profonde d’un azur qui s’estompe….

Ce sont tes mots qui font de moi une déesse au cœur fragile,

La touche délicate de ton offrande sincère,

L’attention par laquelle renaît le monde,

Ces gestes qui étoilent ma vie

Et ton sourire qui, pour moi, jamais ne s’efface.

 

Geneviève Troussereau

Le 06-09-2014

 

error: Contenu protégé